Select Page

Au-delà des médailles

Au-delà des médailles. Le pouvoir de l’anecdote dans le sport.

Les meilleures marques sportives sont fondées autour d’histoires énigmatiques qui s’adressent à tous, pas seulement aux athlètes. Elles ont un sens pour nous, elles sont mémorables et nous inspirent d’une manière ou d’une autre à aspirer à plus dans la vie. Les grandes histoires sont souvent aussi plus qu’une performance parfaite ou un record du monde. Elles dévoilent le côté humain du sport, faisant preuve de caractère et de courage face à l’adversité, voire même un incroyable geste d’esprit sportif dans le feu de la compétition.

La plupart des sports sont définis par leur riche histoire de légendes et de traditions: la malédiction du Bambino au baseball; la guerre des sexes au tennis; But de la « Main de Dieu » de Maradona, et plus encore.

L’histoire du ski de fond est ancrée au Canada et aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver.

Outre les succès remportés par Pierre Harvey dans les années 1980, les athlètes canadiens sont passés plutôt inaperçus pendant de nombreuses décennies. Cela a changé après les Jeux olympiques de 1998 lorsque Beckie Scott et Sara Renner ont vu leur nom figurer au bas de la feuille de résultats. Elles n’étaient plus satisfaites de n’être que des participantes à la ligne de départ et une nouvelle ère de réussite a commencé.

Alors que Beckie Scott devenait la première athlète nord-américaine à remporter un podium olympique en 2002, les Canadiens avaient la nouvelle impression de ne pas seulement mériter leur place à la ligne de départ aux côtés des meilleurs au monde, mais qu’ils pouvaient gagner.

Le sport a connu une transformation majeure. Sara Renner a rapidement emboîté le pas en Coupe du monde et aux Championnats du monde. Nous nous souvenons tous du dénouement du bâton brisé aux Jeux de 2006, où les deux meneuses de notre sport ont célébré la médaille d’argent olympique, quelques jours avant de céder symboliquement le flambeau à une nouvelle génération lorsque Chandra Crawford a chanté l’hymne national sur le podium après avoir remporté la médaille d’or au sprint à Turin, en Italie.
L’équipe masculine a rapidement suivi le chemin du podium avec Devon Kershaw qui a remporté sa première médaille en Coupe du monde quelques semaines après les Jeux olympiques de 2006. C’est ce qui a entraîné une période de 10 ans où presque tous les membres de l’équipe de la Coupe du monde ont tour à tour célébré un podium, soulignée par la victoire au sprint par équipe des Championnats du monde de Devon Kershaw et Alex Harvey au berceau du sport en Norvège.

L’équipe paranordique est également nantie de plusieurs souvenirs. Menée par Brian McKeever, qui a tout accompli dans le sport, y compris d’accueillir une toute nouvelle génération de skieurs qui viennent de réaliser une performance record aux Jeux paralympiques de 2018 à PyeongChang, où ils ont récolté 16 médailles. Brian McKeever, porteur du drapeau des cérémonies d’ouverture, est devenu l’athlète paralympique le plus décoré avec 17 médailles en carrière. Mark Arendz, qui a porté le drapeau canadien lors des cérémonies de clôture, a remporté six médailles sans précédent à PyeongChang.

Une relève de la garde est en cours dans la communauté nordique canadienne. Mis à part Alex Harvey et Len Valjas, les plus grands noms du sport ont pris leur retraite de la voie olympique. Alors que McKeever poursuit sa quête de podiums jusqu’en 2022, une nouvelle génération de jeunes hommes et de jeunes femmes est arrivée.

Comme les athlètes, le temps est venu de changer. Il est temps de façonner une nouvelle ère pour Ski de fond Canada où nous commencerons à faire la connaissance et à mettre en valeur les prochains Beckie, Chandra, Devon, Brian et Alex.

Alors aidez-nous à y parvenir en nous racontant vos anecdotes sur notre sport. Nous avons besoin d’histoires rassembleuses, qu’elles parlent soit de l’engagement à s’entraîner pour faire une course de ski de fond ou simplement d’aimer chausser les skis étroits et parcourir les pistes du voisinage. Nous vous remercions pour votre collaboration.

VOUS SOUVENEZ-VOUS…

Les Jeux olympiques et paralympiques ont une riche histoire de célébrations invraisemblables et de moments crève-cœur qui nous restent en mémoire et nous rappellent «où on était quand ».

Faites le tour de vos collègues à la pause, et il est certain que dans n’importe quel bureau il serait facile dresser une liste des 25 meilleurs moments olympiques, notamment peut-être: Eddie the Eagle Edwards; l’équipe jamaïcaine de bobsleigh; le trio de médailles d’or d’Usain Bolt; le miracle sur glace de 1980; les huit médailles d’or de Michael Phelps à Pékin; Dan Jansen qui, à sa quatrième participation aux Jeux olympiques, remporte finalement la médaille d’or à sa dernière course olympique de patinage de vitesse; ou Muhammad Ali luttant contre la maladie de Parkinson pour allumer la vasque olympique et donner le coup d’envoi des Jeux de 1996 à Atlanta.

Plus près de chez nous, de nombreux athlètes canadiens sont devenus des noms bien connus après avoir performé sur la plus grande scène sportive au monde.

Un voyage dans l’histoire olympique et paralympique canadienne comprend les chapitres suivants:

Ces événements ne sont pas tous couronnés de médailles, mais à la base de chaque moment fort qui vous a laissé penser, «où étiez-vous quand …» est une histoire d’intérêt humain tout aussi puissante, pleine d’émotions.

Et au-delà de ce que chaque performance médaillée a pu faire pour aider la marque de l’athlète ou du sport, ce sont les 20 minutes qui se sont écoulées après que chacun de ces athlètes ait quitté le terrain qui ont scellé son moment dans la mémoire olympique et paralympique.
En respectant les valeurs de sa marque, Mellisa Hollingsworth a ensuite partagé son message aux quatre coins du pays sur l’importance de remonter en selle et continuer à poursuivre vos objectifs. Jon Montgomery a eu une carrière de conférencier formidable, sans oublier de décrocher le poste d’animateur de la série Amazing Race Canada. Brian McKeever, qui est lui-même un conférencier en demande, a mis le sport paralympique en lumière. Et, à ce jour, Beckie Scott continue d’être un phare international pour le sport propre et l’esprit sportif.

À la base de toute marque, qu’il s’agisse d’un athlète individuel ou d’une grande entreprise, se trouve une histoire qui illustre qui on est et ce que l’on représente en tant que personne ou organisation.

Ce sont les histoires, et les personnes au cœur de ces histoires, qui permettent à la marque de respirer, de vivre, et d’être durable.